discussions

[club] Dolto – Mère et fille

0639.0003.05Le cas de Dolto montre importance de la relation mère-fille, que Freud avait ignorée

La relation complexe qui la lie à sa mère est centrale dans sa biographie et dans sa psychanalyse. Sa mère lui reprochait la mort de sa soeur ainée, mais aussi de réussir, d’être différente d’elle. Elle a été l’obstacle principale dans sa carrière et dans son développement psychique. Mais Françoise l’aimait.

Dans son oeuvre, Dolto a aussi montré le rôle essentiel de la mère, de la parole de la mère qui permet au bébé de ne pas en rester au niveau du ressenti corporel.

En bonus : Des videos de Dolto sur le site éducation de Francetv, http://education.francetv.fr/

Auteur

mptachet@gmail.com

Commentaires

admin
23 août 2014 à 12 h 08 min

La relation père-fille est en effet beaucoup plus étudiée par Freud que la relation mère-fille. L’expérience de Dolto montre l’importance de ce lien, quant à la parole de la mère est-ce qu’elle en parle plus, dans ses écrits théoriques, que la parole du père ou des parents en général ? L’haptonomie, dont elle parle dans les entretiens que retrace notre lecture, est à l’origine d’une méthode de préparation à l’accouchement qui fait intervenir à égalité la mère et le père. Je ne sais pas si les écrits théoriques de Dolto reflètent cette égalité.



Daisy
23 août 2014 à 13 h 17 min

Dolto défend les pères et leur présence auprès des bébés. Mais leur premier rôle est surtout de séparer la mère de son bébé. Il y a donc un privilège maternel.
Dolto est pour l’égalité de la participation des parents dans l’éducation. Mais dans la petite enfance cette participation n’est pas tout a fait la même.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *