[club] Poulain de la Barre – Penser et/ou agir

Poulain de la Barre pense l’égalité des sexes et fait un effort intellectuel pour la démontrer. Plus exactement, il montre que l’inégalité des sexes est un préjugé qui repose en grande partie sur la force de la coutume.

Mais veut-il pour autant changer la coutume ?

Ainsi lorsqu’il réfute les théologiens qui trouvent dans les propos de Paul de quoi justifier l’inégalité des sexes, il remarque qu’il dit seulement que les femmes doivent rester où elles sont, que Paul approuve la coutume sans l’appuyer sur la nature.

Est-ce aussi la position de Poulain ? Veut-il seulement démontrer l’égalité des sexes pour la forme sans œuvrer pour l’émancipation des femmes ?

Je trouve qu’il est difficile de répondre. Certes il met en place un programme d’éducation des femmes, mais il prône aussi la discrétion du philosophe. p.286 « Il faut étudier pour soi seul et comme si l’on était seul ; penser le mieux que l’on peut, puisque l’on ne pense pas comme l’on veut ; et demeurant parmi les hommes, par que l’on ne s’en peut séparer absolument, ne pas paraître trop d’esprit, ne pas exercer sa raison sur toutes choses en leur présence, puisqu’ils y trouvent à redire »

Il faut bien sûr considérer l’époque de Poulain. Il se peut que sa position soit stratégique. En effet, il risquait la censure s’il avait eu des visées révolutionnaires. De même il doit rester très prudent en critiquant la Bible.

Ce contenu a été publié dans discussions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à [club] Poulain de la Barre – Penser et/ou agir

  1. admin dit :

    Je ne sais pas comment on pouvait penser, au XVIIe, l’articulation de la critique sociale en théorie et en pratique. Que ce soit sous une monarchie absolue ou, comme l’introduction le précise, au sein de la République de Genève, il était impossible à un simple sujet ou citoyen de proposer quelque réforme que ce soit. Ce mot n’avait même pas de sens. Proposer un programme d’éducation était peut-être déjà beaucoup…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *