discussions

[club] Nannerl : Cercle vicieux?

maria_anna_mozart_lorenzoniLe film décrit la préférence de Léopold Mozart pour son fils, Wolfgang. Il lui apprend davantage, l’encourage davantage, le présente davantage. Est-ce parce qu’il est plus doué ou est-ce parce qu’il est un garçon?.

Il est possible de poser le problème autrement : Nannerl est-elle moins douée de Mozart de naissance? Ou est-elle moins douée parce que son père lui enseigne moins, l’encourage moins et la présente moins?

Le film se termine sur Nannerl brûlant ses partitions : Pourquoi ? Parce qu’une carrière dans la musique est impossible, parce qu’elle ne veut pas décevoir ses parents ? Cède-t-elle aux préjugés ou les préjugés sont-ils plus forts qu’elle?

Auteur

mptachet@gmail.com

Commentaires

admin
15 septembre 2016 à 20 h 34 min

La question de la part de l’inné et de l’acquis se pose toujours quand une femme renonce à s’épanouir dans un domaine pour lequel elle semble douée. C’est aussi la question de ce qu’est le talent (un don ou un travail?) qui est soulevée à travers le cas Nannerl, en effet.
Les obstacles mis à un projet peuvent étouffer l’envie de le réaliser comme l’aviver, tout dépend des tempéraments et des expériences. Dans le cas de Nannerl, le renoncement fut réel, mais peut-être fut-il dû à des raisons plus prosaïques que ne le montre le film : une fois mariée, avait-elle encore le temps de faire de la musique ? Etait-il admis qu’une femme mariée et une mère de famille se donne en spectacle pour jouer de la musique ? Ou était-ce réservé aux jeunes filles à marier ?
Une lecture sur l’éducation musicale des filles à travers les âges pourrait être intéressante pour nous éclairer.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *