discussions

[club] Lys dans la vallée/Marquise de Saluces – La violence conjugale

salucesLa marquise de Salusses et la comtesse de Mortsauf sont deux victimes de violence conjugale qui se résignent à cette violence, persuadée que la vocation de l’épouse est d’être patiente et de supporter les quatre volontés de son époux.

La nouvelle de Boccace est un conte, donc les violences sont extrêmes : humiliations, enlèvement de ses enfants… Cependant je suis choquée que toutes ces violences apparaissent justifiées par le test : il veut tester la patience de son épouse. Est-ce de l’ironie pour blâmer le mari ?

Le comte de Mortsauf est un pervers : il exerce sur sa femme une violence psychologique. Ses changements d’humeur sont constants : il passe des insultes aux louanges, de la colère aux caresses. “Il finissait toujours par attaquer chez sa femme une corde sensible et quand il l’avait fait résonner, il semblait goûter un plaisir particulier à ces nullités dominatrices”

Auteur

mptachet@gmail.com

Commentaires

admin
30 janvier 2015 à 21 h 50 min

Je trouvais intéressant de comparer les deux textes car, dans les deux cas, les épouses sont acculées à la résignation. Elles occupent le rôle que la société leur réserve : celui de se soumettre. Dans les deux cas, elles le font avec une abnégation totale, sans masochisme ni espoir de récompense.
Sur ce sujet, voir le post suivant !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *