discussions

[club] Levin/Jourgeaud – Ce que femme veut

108449608Brownie a un mantra qui peut paraître un peu naïf : « rien ne résiste à une femme qui le veut vraiment ».

Aujourd’hui cela fait seulement penser à de la pensée positive, mais je pense qu’à son époque elle proposait une révolution sociologique avec ce programme. Les femmes n’étaient pas autoriser à vouloir (les robots Stepford ne veulent pas).

Auteur

mptachet@gmail.com

Commentaires

admin
22 février 2016 à 20 h 29 min

Cela fait écho à l’histoire de Griselda que nous avons lue dans le programme Moyen âge : l’épouse parfaite veut seulement ce que veut son mari. Ce qui a été transposé chez certaines femmes mystiques en une négation de la volonté propre au profit de la volonté divine (Marguerite Porete).



daisy
22 février 2016 à 20 h 56 min

Cela fait aussi écho à Annie au début de Claudine s’en va : elle ne veut que ce qu’Alain veut. Annie ne sait qu’obéir à son mari et même à distance à peur de lui. Tout au long du roman, au contact de Marthe, de Claudine et d’autres femmes libérées, elle apprend à désobéir à son mari.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *