discussions

[club] Judith Butler – Ecriture du genre féminin?

[photopress:09155.jpeg,thumb,pp_image]Nous nous sommes demandées au début de ce bookclub s’il y avait une manière d’écrire propre aux femmes…Nous avons ici une réponse.

Ce serait réducteur de réduire une expérience humaine comme celle de l’écriture à une identité féminine ou masculine.

D’ailleurs une écriture féminine ne serait que la parodie de ce que l’on croit être le propre de l’écriture féminine. On est dans le cas typique de l’homme qui écrit des romans à l’eau de rose sous un pseudo féminin (parce qu’on s’attend à ce que ce soit les femmes qui maîtrisent les codes de ce genre de roman) ou de la femme qui prend un pseudo masculin pour ou ne pas choquer les mœurs de son temps ou être jugé en tant qu’écrivain seulement…

Donc bien avant Judith Butler, les écrivains en jouant avec les pseudos masculins, féminins ou mixtes, ou les narrateurs d’un sexe opposé au leur ont jeté le trouble dans le genre….

Auteur

elodie.pinel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *