discussions

[club] Judith Butler – Tolérance

[photopress:Butler_Humain_Inhumain.jpg,thumb,pp_image]Butler refuse un féminisme qui prétendrait définir ce que sont les femmes et ce qu’elles doivent être, parce que le genre féminin est indéfinissable, même si dans la vie quotidienne on voit grossomodo de quoi il s’agit.

En voulant définir les femmes, on en laisse forcément de côté, on en oppresse d’autre en prétendant les libérer…

On ne peut pas quand on est face à une existence humaine la réduire à l’expression d’un genre… C’est trop complexe, trop personnel… C’est une idée que j’aime beaucoup.

« Nous avons été plusieurs à utiliser le post-structuralisme pour nous opposer aux politiques identitaires. Toutes les expériences humaines ne peuvent être réduites à notre seul statut de femme, d’autant que cette identité est floue et instable. » Judith Buttler, L’Express, 6 juin 2005.

Auteur

elodie.pinel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *