[club] Helen Fielding – Bridget Jones : The match point

200 ans plus tard l’héroïne cherche toujours l’homme de sa vie…
Terrible régression ?
Bah non les hommes et les femmes sont bien fait pour vivre ensemble, non ??
Il est ici question de trouver l’amour… Une femme peut en effet subvenir à ses besoins sans tout comme les hommes, elle peut mener une carrière, elle peut avoir une vie sexuelle…Mais l’épanouissement passe aussi par l’amour. Pour les hommes aussi.

Je constate qu’il est encore plus difficile de trouver l’amour pour Bridget Jones de trouver l’amour que pour Elizabeth Bennett.
Et cela m’étonne : elle rencontre beaucoup plus d’hommes, elle n’est pas obligée d’apporter une dot, elle n’a pas besoin de recevoir la bénédiction de ses parents (qui même si sa mère se mêle de tout comme Mrs Bennett, accepteront n’importe qui du moment qu’il la rende heureuse)…
Alors pourquoi est-ce si dur ???
Parce que la pression est plus grande. Elle doit trouver le petit ami qui soit parfait pour les amis de ses parents, pour ses amis, pour ses collègues, pour les auteurs de Mars, vénus et cie…Elle doit toujours avoir l’air d’une femme moderne et libérée…
Et parce que les hommes ont une peur pathologique de l’engagement. Pourquoi ? Le roman ne s’étend pas sur la question, mais j’avance une réponse : parce qu’ils doivent avoir l’air d’homme moderne et libéré.
Donc nous ne nous sommes pas débarrassés de l’orgueil et des préjugés.

Bridget Jones’s diary ne fait pas l’apologie du mariage. Il ne dit pas qu’une femme n’est rien si elle ne se marie pas. Il constate simplement que c’est ce que beaucoup pense (p. 11, p. 27) et que de toute manière nous recherchons tous l’amour. I
Le roman suggère d’ailleurs que la critique du célibat est l’œuvre de mariés frustrés. En effet le roman est loin de dire que le mariage est un conte de fées…Magda en témoigne (p. 71), et Mrs Jones également. Le message du roman c’est plutôt l’amour c’est compliqué !

Ce contenu a été publié dans discussions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *