discussions

[club] Helen Fielding – Bridget Jones : Féminisme de l’ouvrage

Je trouve que le plus féministe dans ce roman c’est la critique de la littérature pseudo- féministe qui tente de faire rentrer les deux sexes dans des cases et nous bourre de préjugés. P. 21 ou 126.
Ces ouvrages imposent une certaine image de la femme émancipée et empêche les femmes de s’émanciper réellement car une femme émancipée est une femme qui choisit en connaissance de cause ce qu’elle veut ce qu’elle trouve bien pour elle et pas choisir et vouloir ce qu’on lui présente comme bien.
Il n’y a pas de honte à approuver sa mère si on a éprouvé que ce qu’elle disait était vrai. Ce qui n’est pas bien c’est d’approuver d’office, sans considérer d’autres possibilités…

Auteur

elodie.pinel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *