discussions

[club] Simenon – Ennui de la femme au foyer

B607Dans La nuit du Carrefour surtout, on retrouve le thème de l’ennui de la femme au foyer.

Else s’ennuie et s’occupe en trafiquant.

Mme Michonnet dit regretter le temps avant son mariage quand elle travaillait.

Le garagiste explique que sa femme ne veut pas d’employée de maison par peur de s’ennuyer. « Remarquez qu’elle pourrait se payer une bonne… Mais elle n’aurait plus rien à faire et elle s’ennuierait ».

Auteur

mptachet@gmail.com

Commentaires

admin
3 octobre 2015 à 18 h 16 min

L’ennui chez Simenon touche les hommes comme les femmes : le britannique impuissant du Trou qui amène une fille différente chez lui tous les soirs le fait par ennui ; Laure vit au Carlton et traîne au Trou car elle s’ennuie ; Betty s’ennuyait dans sa vie bourgeoise ; Else s’ennuie entre 4 murs (mais en même temps, comment faire autrement ?!).
L’envie de “se salir” qui caractérise Betty comme Else semble être une antidote à l’ennui : rechercher le frisson du mal, du vice, pour ressentir quelque chose. Le vice, plutôt que le crime à strictement parler, est donc bien, dans ces romans, un antidote à l’ennui domestique, comme nous en avions posé l’hypothèse.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *