discussions

[club] Michael Cunningham – The Hours : Mrs Dalloway

L’ouvrage reprend l’unité de temps de Mrs Dalloway : une journée.

Clarissa et Laura préparent une « party » tout comme Mrs Dalloway. Mais si la thématique est la même, il me semble que le sens de cette « party » n’est pas identique.

On pourrait écrire pour Clarissa ce que Virginia Woolf écrit à propos de Mrs Dalloway et des parties : “Every time she gave a party she had this feeling of being something not herself, and that every one was unreal in one way ; much more real in another”. L’organisation de la réception évite à Clarissa de réfléchir à son couple, à son passé… Mais en même temps, c’est cette réparation qui lui ramène tous les fantômes…

Laura essaye de se contenter avec l’organisation de l’anniversaire mais elle n’y parvient pas. Elle fait le gâteau par devoir mais elle ne parvient pas à y trouver du bonheur. Ce qui la relie à Mrs Dalloway c’est la pensée du suicide, pas la cérémonie.

On peut remarquer aussi que Clarissa a une petite amie qui s’appelle Sally. Or Mrs Dalloway avoue son amour jamais assouvi pour Sally… Clin d’œil ? Preuve que les temps changent ?

Auteur

elodie.pinel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *