[club] Mélanie Klein – Réhabilitation du rôle de la mère.

mKlein3MK réhabilite le rôle de la mère dans le développement de l’enfant. Freud rencontrait des difficultés dans sa pensée et dans ses analyses parce qu’il négligeait le rôle de la mère. Rappelons nous le cas de Dora. A l’inverse, comme le concède Kristeva on peut reprocher à Mélanie Klein de ne pas s’occuper assez du père. Le génie de MK selon Kristeva est d’avoir vu l’importance de la relation à la mère dans toute son ambiguïté. p.397 Elle a “lié, par le négatif, le sort du féminin à la survie de l’esprit”. Il faut reconnaître qu’elle a redonné sa place au féminin dans la vie psychique du bébé.

Ce contenu a été publié dans discussions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à [club] Mélanie Klein – Réhabilitation du rôle de la mère.

  1. admin dit :

    En effet c’est un point très intéressant de sa théorie. L’aspect négatif de la mère est assez troublant car il me semble briser un tabou : la mère n’est pas l'”Ange du foyer” de Hegel et de l’époque victorienne. Si aujourd’hui nous le savons, c’est peut-être en partie grâce à des penseurs comme Mélanie Klein…
    Je trouve ce point doctrinal d’autant plus audacieux que pour pouvoir le formuler, MK a dû affronter sa propre image de mère et accepter son aspect négatif. Même si ce qu’elle dit d’elle-même de manière détournée quand elle décrit le cas de son fils sous un prénom d’emprunt peut sembler manquer un peu de recul (“les enfants en question (…) sont élevés avec beaucoup d’intelligence et d’amour” (p. 75)), il n’en reste pas moins qu’elle a affronté le problème du négatif, de l’agressif, du conflit au coeur de la relation parents/enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *