[club] Marguerite de Navarre – Une réflexion sur le viol

Beaucoup de nouvelles mettent en scène ce que nous qualifions aujourd’hui de viol. Je trouve saisissant à quel point elles posent des questions toujours d’actualité : reste-t-on pur si on ne consent  pas ? A quel point résister est-ce ne pas consentir ? Est-ce que la surprise est du viol ?…

Ce contenu a été publié dans discussions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à [club] Marguerite de Navarre – Une réflexion sur le viol

  1. admin dit :

    Oui, j’ai moi aussi été frappée par la fréquence de ce thème… Cela semble indiquer que le viol était une expérience féminine malheureusement très répandue à l’époque, à tel point qu’il en allait plus d’un danger permanent que d’un crime reconnu.

  2. daisy dit :

    Pénalement, le viol est un crime depuis peu.

    La notion de consentement fait encore l’objet de débat… Cf l’affaire Assange et les femmes surprises dans leur sommeil…

    Et clairement Marguerite de Navarre nous dit que le viol est une expérience ordinaire au XVIème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *