discussions

[club] Artemisia – témoignage sur la condition des femmes et des artistes

artemisia 3La vie d’Artemisia rappelle la violence des destins féminins : mort en couches de la mère, viol et mort de ses deux fils. Elle rappelle également l’importance de l’honneur : honneur indispensable pour se marier ou en d’autres termes exister.

La vie d’Artemisia évoque aussi les difficultés des artistes :
– besoin des mécènes ;
– besoin de commandes, besoin de plaire ;
– besoin de se détacher du maître ;
– jalousies (on veut attribuer ses succès à ses charmes plutôt qu’à son talent)
– difficulté à concilier art et vie privée (rupture avec Nicholas Lamier)

Auteur

mptachet@gmail.com

Commentaires

admin
26 janvier 2017 à 10 h 46 min

Le besoin de se vendre des artistes se superpose au problème de l’honneur féminin : est-il décent pour une femme de faire la promotion de son oeuvre, et d’elle-même, à la Renaissance ? C’est tout le problème, que tu soulignes, du besoin de plaire, qui s’oppose à l’idée de respectabilité sociale par le mariage.
Cela légitime notre question de cette année : en quoi est-ce plus difficile, en fonction des époques, d’être une femme artiste que d’être artiste tout court ?



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *