[club] Matthieu-Castellani – Questions

J’ai relevé dans cet essai des questions intéressantes quand on s’intéresse aux questions de genre, d’égalité des sexes…

Comment penser la différence et l’égalité, comment penser deux sexes à la fois différents et égaux? La cosmologie de la Renaissance comme le remarque l’essai repose sur des hiérarchies entre des contraires (le haut et le bas, le chaud et le froid, le masculin et le féminin…)

Est-ce que les hommes et les femmes doivent avoir les mêmes fonctions, même s’ils sont égaux?

Qui défend le mieux la cause des femmes : les libertins qui leur donne droit au plaisir ou ceux qui proclament les femmes supérieures car plus vertueuses?

La quenouille, la lyre ou les deux? La femme est-elle fait pour le foyer et cela exclut-elle pour elle d’être poète? Peut-on à la fois être au foyer et poète?La femme peut-elle tenir le rôle social qu’on attend traditionnellement d’elle tout en étant aussi poète?

La femme peut-elle créer une poésie originale? Peut-elle créer?

Y-a-t-il des marques du féminin dans l’écriture?

Ce contenu a été publié dans discussions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à [club] Matthieu-Castellani – Questions

  1. admin dit :

    Toutes ces questions sont en effet celles que nous soulevons dans ce bookclub : elles remontent au moins à la Renaissance, si ce n’est au Moyen Age !
    En ce qui concerne justement la question de l’Histoire de l’émancipation féminine, l’ouvrage commence par indiquer que “les historiens rappellent que la Renaissance européenne, accordant un accès plus aisé au monde de la culture à quelques classes privilégiées, aristocratiques ou bourgeoises, fut l’époque de la promotion des femmes”, ou plutôt “de certaines femmes”. Aux cadres de pensée qui existent alors (la cosmologie qui joue sur les oppositions…) se superposent des conditions matérielles de vie et d’accès à la culture qui tirent les femmes dans deux directions : d’un côté, cultiver sa différence ; de l’autre, s’émanciper de sa condition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *