Podcast – Les filles au lycée dans les séries

https://anchor.fm/dashboard/episode/e1biqov

Nous poursuivons notre cycle en nous penchant sur la représentation des filles à l’école, et plus spécifiquement au lycée, dans les séries. Nous avons la chance d’explorer ce sujet avec deux jeunes filles lycéennes et féministes, Garance Malatesta-Conort et Satine Rameau, toutes deux engagées dans le collectif Nous Toutes, et qui ont respectivement 18 ans et 16 ans. Faut-il le préciser, je suis personnellement prof de français et Marie-Pierre a autrefois été CPE…

Le lycée est donc ou a donc été, pour nous toutes, au coeur de nos vies ; et c’est aussi un sujet phare de séries et de films. La plupart des « teenage movie » se passe dans un lycée, un high school ou un college, et les plus âgés d’entre nous ont grandi entre Parker Lewis ne perd jamais, Beverley Hills, Hartley coeurs à vif ou encore Dawson, pour ne rien dire des séries AB Productions du type Premiers baisers ou le Collège des coeurs brisés. De nos jours, ce n’est plus en rentrant du lycée que l’on fait ses devoirs en regardant des séries sur des lycéens, mais ce sont sur les plateformes de streaming que les intrigues adolescentes se déploient. Du côté des canaux de diffusion télévisuels, les productions audiovisuelles mettent plus souvent en scène et en avant des personnages d’adulte, comme dans Madame le Proviseur, Sam ou dans les récents La Faute à Rousseau et Le Remplaçant. A l’exception notable de Skam France, producteurs, diffuseurs et scénaristes ne cherchent pas à exposer la réalité du système éducatif français mais préfèrent broder autour de fantasmes ou de stéréotypes de profs, de CPE, de chefs d’établissement – comme d’élèves. 

Afin de comprendre comment sont représentées aujourd’hui les filles, et plus particulièrement la jeune génération, dans les séries, nous avons donc choisi de porter notre attention sur deux séries récentes : 

  • L’une est française : Mixte est une série en 1 saison de 8 épisodes créée par Marie Roussin, qui a notamment participé à l’écriture des Borgias de Tom Fontana en 2014 ;  la série Mixte date de 2021 et n’a pas été reconduite pour une seconde saison par son diffuseur, Amazon Prime Vidéo. Elle a pourtant remporté le Prix du Public au festival Canneseries et a été saluée par la critique. 
  • L’autre série est britannique : il s’agit de Sex Education, série en 3 saisons de 8 épisodes à ce jour distribuée par Netflix, créée par la show runner Laurie Nunn et produite par la société Eleven. Elle est diffusée depuis 2019 et compte à son casting Gillian Anderson dans le rôle de la mère d’Otis, Jean Milburn. Une quatrième saison est en préparation. En 2019, la série avait été regardée par environ 40 millions dans le monde en seulement 4 semaines. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *