discussions

[club] Virginia Woolf – Mrs Dalloway : The Party

La réception occupe une place importante dans le roman. C’est le support de l’argument, mais c’est aussi ce qui occupe la vie de Clarissa. Elle aime recevoir. C’est pour elle à la fois le moyen de s’échapper de la réalité et le moyen d’y voir plus clair. “Every time she gave a party she had this feeling of being something not herself, and that every one was unreal in one way ; much more real in another”(p. 187-188). C’est le seul moment depuis son mariage où elle se sent vivre. Quand elle recoit, elle s’éloigne de son quotidien, mais c’est paradoxalement le moment où elle est le plus elle-même (c’est pourquoi c’est pendant la réception que Peter retrouve le sentiment d’autrefois).
Recevoir est ce qui permet à Clarissa de ne pas mourir. P. 205 : « she must assemble ». Dans les situations où ses émotions sont violentes, cela lui permet de garder sa contenace. Avec Peter par exemple ou avec sa fille (p. 139) : Remember my party ! C’est d’abord à elle qu’elle parle en disant cela.
Les personnages du roman semblent tous avoir besoin de quelque chose pour échapper au quotidien et aux poids des souvenirs et des regrets : Clarissa a les réceptions, Miss Kilman la religion, Peter son prochain mariage…

Auteur

elodie.pinel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *