discussions

[club] Marie de Gournay – Une lecture partisane ?

Un certain nombre d’auteurs sont allégués par Marie de Gournay comme des autorités à imiter et en lesquelles avoir confiance, parmi lesquels on trouve quelques philosophes : Platon expose l’égalité des sexes dans la République, c’est un bon point pour la cause des femmes. Quant à Aristote, il “n’a point contredit l’opinion qui favorise les dames” selon Marie de Gournay… Ce qui est une curieuse façon de lire la Politique, où il est dit que la femme a, comme l’esclave, une âme faite pour servir et non pour commander !

Une autorité plus curieuse pour l’époque : Montaigne, qui n’a pas alors obtenu les galons dont il jouit aujourd’hui. Montaigne est mort au moment où Marie de Gournay rédige son Egalité des hommes et des femmes, il ne peut donc contredire son auteur… En aurait-il été tenté ? En effet, Marie de Gournay met en avant que si Montaigne observe qu’il est rare de trouver des femmes “dignes” de commander, cela est la faute de leur éducation. Or Montaigne a écrit dans les Essais qu’il ne servait à rien d’instruire les femmes à autre chose qu’à être de bonnes épouses…

Marie de Gournay ferait-elle une lecture partisane des philosophes ?

Auteur

elodie.pinel@gmail.com

Commentaires

Daisy
18 janvier 2012 à 21 h 46 min

Il s’agit je pense d’une stratégie pour que sa thèse de l’égalité ne soit pas jugée farfelue. Elle se fait parrainer en quelque sorte par des auteurs reconnus. Par contre ces auteurs c’est vrai ne sont pas forcément féministes, donc elle prend chez eux ceux dont elle a besoin. On peut y voir de l’opportunisme, mais on peut aussi y voir un exercice spirituel.
Elsa Dorlin dans L’évidence de l’égalité des sexes remarque que ce “parrainage” est une stratégie pour se faire entendre.
C’est aussi une manière de devancer les objections. Par exemple : Oui, mais Paul dit que l’homme est le chef de la femme… Elle a déjà répondu et montré que Paul n’est pas contradictoire avec l’égalité des sexes.



Répondre à Daisy Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *