[club] J. Austen – Pride and Prejudice : Déterminisme

[photopress:p_p.jpg,thumb,pp_image]J’ai été étonné par cette sorte de fatalité que j’ai déjà noté dans l’article précédent : personne n’échappe au mariage. Austen est-elle déterminisme?
Il y a beaucoup de déterminisme chez Austen : déterminisme dans le rôle que chacun doit jouer dans le couple, déterminisme social ici. Ainsi Kitty ne finira pas comme Lydia car elle est au contact d’une société plus haute. Idem pour Mrs Bennett : elle est vulgaire car de condition plus basse (p. 297). Cependant on peut triompher de l’orgueil et des préjugés : Darcy et Elizabeth y parviennent.

Ce contenu a été publié dans discussions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *