discussions

[club] Hélisenne de Crenne – Une auteure

Le texte est écrit par une femme, mais offre plusieurs voix, dont des voix d’hommes. on a donc une femme qui parle pour les hommes, une femme qui a donc conscience de ce que les hommes vivent.

Cela me rappelle Virginia Woolf, une auteure n’est pas une femme, mais un auteur… Elle prend du recul, ne reste pas figée dans sa condition…. Déjà donc à la Renaissance, les femmes pouvaient cela.

Ce n’est pas une remarque révolutionnaire, mais je pense que parfois on a tendance à l’oublier… Il y a des femmes qui ont écrit bien avant Woolf, et avant son hypothétique soeur de Shakespeare.

Seulement encore une fois, on peut noter que ces femmes ne sont pas forcément connues….

Auteur

elodie.pinel@gmail.com

Commentaires

admin
2 mars 2012 à 22 h 14 min

Oui, à défaut de soeur de Shakespeare, on a des femmes auteurs soeur de personne sinon d’elle-même (à part Marguerite de Navarre soeur de François 1er, c’est vrai..).
L’édition dans laquelle j’ai lu le texte d’Hélisenne/Marguerite l’avait d’ailleurs classée dans la collection des “introuvables”!



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *