[club] George Eliot – Middlemarch : Autre interprétation possible

J’ai l’impression qu’en épousant Casaubon, Dorothea épouse, en quelque sorte, la « carrière » intellectuelle qu’elle ambitionne – Casaubon étant alors lu comme la figure allégorique de la vocation à l’étude et au savoir. Mais cette vocation est ingrate, insatisfaisante, et l’isole plutôt qu’elle ne l’ouvre au monde (voir l’échec du mariage entre Dorothea et Casaubon). C’est autrement qu’elle doit apprendre à vivre ses aspirations, et cette autre manière de les suivre serait incarnée par Ladislaw, qui devient un homme politique, mettant son intelligence au service des autres. La bonne manière de se servir de son intelligence serait-elle donc l’altruisme et non l’érudition solitaire et égoïste ? On retrouverait alors une vision de l’écriture proche de celle de George Sand.

Ce contenu a été publié dans discussions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *