Nous sommes encore une fois face à un cas de femme artiste dont la renommée est liée à celle d’un homme : après Camille Claudel et Augustin Rodin, Artemisia Gentileschi et son père, voici Frida Kahlo et son mari, Diego Rivera.

Diego et Frida sont tous les deux engagés dans le Parti communiste mexicain ; Frida s’y intéresse particulièrement à l’émancipation des femmes. L’économie de son couple avec Diego Rivera est intéressante à ce titre : ont-ils réinventé l’amour, pour reprendre l’expression de Rimbaud ?

La relation de Diego et Frida a été passionnelle, difficile mais sincère comme le montrent ses lettres. On n’a pas, comme pour Rodin et Claudel, l’impression d’une vampirisation de l’artiste femme par son compagnon.

Frida Kahlo est reconnue aujourd’hui comme une porte-parole de la singularité féminine et mexicaine : elle a su se servir de son identité comme d’une force, de la même manière que Diego Rivera. Est-ce pour cela qu’ils sont parvenus à construire leur cheminement artistique de manière parallèle ?

Je relève la remarque de Frida sur les intellectuels parisiens qu’elle qualifie d’artistes minables et qu’elle oppose aux « vrais hommes » comme Diego Rivera : y a-t-il quelque chose de propre à la civilisation européenne, voire occidentale, dans la manière dont considérer les femmes artistes (et les femmes en général)?


Comments

3 réactions

  1. daisy le 4 avril 2017 à 19 h 08 min

    Je pense que non Diego et Frida n’ont pas réinventé l’amour.

    Je ne vois rien de radicalement différent dans leur couple par rapport aux européens. Frida a été confrontée aux même difficultés que les femmes artistes en couple avec un artiste : Diego était plus renommé qu’elle, il l’a entraînée aux Etats-Unis… Quant à l’amour libre, ils étaient aussi jaloux et en ont soufferts.

    Le mépris de Frida pour les intellectuels européens est à mon stratégique car elle revendique la culture mexicaine que les colonialistes européens ont voulu détruire.

  2. daisy le 4 avril 2017 à 19 h 10 min

    Sa relation avec Diego Rivera semble plutôt négative dans la vie de Frida : il semble avoir été un frein à sa carrière et à son bonheur (obligation de vivre aux Etats-Unis, trahisons avec sa sœur, contrôle sur sa vie…). Paradoxalement Frida semble aujourd’hui après leur mort plus célèbre que son mari. Est-ce parce qu’elle était en avance sur son temps ? Est-ce parce que son époque n’était pas prête à recevoir son art ? Est-ce parce qu’elle était une femme seulement ?

  3. admin le 5 avril 2017 à 17 h 13 min

    C’est sans doute cette célébrité plus grande de Frida aujourd’hui qui me fait penser que sa relation avec Diego Rivera ne l’a pas empêchée de devenir l’artiste qu’elle voulait être. Cela pose en effet la question des raisons de la reconnaissance artistique.

Nom (requis)

Email (requis)

Site web

Laissez un commentaire