Avant d’être une femme de, Alma fut une fille et même une belle-fille de. Son père était un peintre réputé, comme son beau-père, et sa première amourette fut nouée avec Gustav Klimt, un ami de la famille. Qui plus est, son père entretenait des rêves de gloire et les a transmis à sa fille.

Par-delà la condition féminine de son époque, Alma Malher a -t-elle été déterminée à se penser comme « femme de » par son milieu familial ?


Comments

1 réaction

  1. daisy le 27 janvier 2019 à 20 h 22 min

    Freud aurait dit à Mahler qu’Alma recherchait son père en lui. Elle aurait donc eu besoin de se mettre en couple avec d’artistes parce que son père était un artiste disparu avant la fin de son Oedipe. C’est un peu de la psychanalyse bon marché. Mais oui sûrement pour Alma les artistes c’étaient le pain quotidien.

Nom (requis)

Email (requis)

Site web

Laissez un commentaire