[club] Fates&Furies : Destin

septembre 19, 2018 | daisy | 1 réaction

Le roman pose la question du destin : peut-on échapper à son enfance ? peut-on décider de son destin ? La famille de Lotto le voit génial. Ça marche, mais pas tout à fait… L’avantage de l’admiration reçue est qu’il ne doute pas un instant qu’il mérite la gloire qui lui tombe dessus. La famille de Mathilde/Aurélie voit en elle le mal incarné. Oui, mais pas à ce point.
On peut élargir cette question du destin à ce qui nous préoccupe dans les discussions de ce bookclub : peut-on échapper à son genre? Peut-on échapper aux préjugés et aux rôles attachés à son genre biologique?


Comments

1 réaction

  1. admin le 19 septembre 2018 à 19 h 04 min

    Quels sont les destins, qui sont les furies ? C’est la question que je me pose à l’issue de cette lecture (qui me laisse perplexe quant au style et à la composition, mais c’est un autre problème!). Les destins féminins ont l’air abordés implicitement, de manière subtile… et en réalité je n’ai pas l’impression qu’on en apprenne grand chose. De même sur le mal, le bien : où sont les valeurs morales dans ce livre ? Tout bouge tout le temps, on n’est sûr de rien. Au final j’ai l’impression que Lotto n’échappe pas à son destin et est une victime à un plus haut point que Mathilde/Aurélie.

Nom (requis)

Email (requis)

Site web

Laissez un commentaire