Dans son spectacle « Now » donné au théâtre de Chaillot en 2014, Carolyn Carlson s’inspire du livre La poétique de l’espace de Gaston Bachelard, qui traite de l’intimité dans sa relation à l’ensemble du monde. Le titre de l’ouvrage de Thierry Delcourt, Carolyn Carlson, De l’intime à l’universel, paru en 2015, reprend cette idée d’une connexion de chaque chose.
La notion de cohérence et d’harmonie est au coeur de l’approche de Carolyn Carlson, que ce soit explicitement dans le discours qu’elle tient sur son art qu’implicitement à travers son langage chorégraphique, qui intègre des arts martiaux asiatiques par exemple en ce qu’ils se pense en connexion avec la nature et l’ensemble du monde.

Je proposerais d’y voir une allégorie du travail du créateur, et plus particulièrement des créatrices : relier ce qu’il y a de plus intime en soi au monde, sans impudeur ; et c’est peut-être ce qui a aussi entravé la création féminine que cette nécessité de se montrer et de sortir du rôle distribué par avance par la société, quelle qu’elle soit.


Comments

2 réactions

  1. daisy le 19 septembre 2017 à 19 h 22 min

    1er degré
    En danse, en théâtre, dans tous les arts de la scène, la présence est très importante. Le danseur doit être là, à 100% dans son mouvement.
    L’occupation de l’espace joue un rôle important dans cette présence. Il faut savoir où va son mouvement, quelle est sa place, où sont les autres etc.

    2ème degré
    Créer, c’est vouloir être présent, vouloir occuper l’espace du monde. Il n’y a pas de référence dans cet ouvrage à des difficultés liées au fait qu’elle soit une femme. C’est peut-être un parti pris du livre. Il ne fait guère référence à des difficultés. Il semble montrer que le génie de Carolyn Carlson est tel qu’il s’est imposé, il a occupé l’espace.

  2. admin le 20 septembre 2017 à 16 h 24 min

    On peut dès lors se demander si, avec Carolyn Carlson, la danse et la deuxième moitié du 20e siècle, on arrive à un point de l’histoire où la création au féminin ne pose plus problème (cf ton post suivant).

Nom (requis)

Email (requis)

Site web

Laissez un commentaire