“J’ai fait toute ma vie exactement ce que je voulais faire” « Je voulais m’habiller et danser comme je l’entendais ou ne pas paraître »
Toute sa vie Isadora Duncan a refusé les corsets : ceux de la danse classique et ceux de la société (le mariage surtout, les conventions).
Elle a vu que le mariage dans sa société était un moyen d’asservir les femmes, de les empêcher de faire ce qu’elle voulait, d’être talentueuse. Elle demande même l’abolition du mariage.
Elle dit qu’elle fait ce qu’elle veut et ce qu’elle veut c’est se consacrer à son art. C’est sûrement lui qui lui a permis de survivre à la mort de ses enfants.


Comments

1 réaction

  1. admin le 14 juin 2017 à 15 h 06 min

    L’affirmation de sa volonté est peut-être aussi un enjeu d’une pratique et d’une création artistiques percutantes, qui fassent date. On retrouve le problème de l’émancipation dont je parlais dans les autres posts.

Nom (requis)

Email (requis)

Site web

Laissez un commentaire