On retrouve chez Frida Kahlo la difficulté à être reconnue comme une artiste à part entière. Frida est définie par son lien marital ou son autobiographie ou ses origines éthiques : elle est la femme de Diego Rivera, la femme qui a eu un accident de tramway à 18 ans, la femme qui ne pouvait pas avoir d’enfant, la femme mexicaine. On essaye aussi de l’associer au mouvement surréaliste ce qu’elle refuse : « Yo nunca he pintado sueõs, lo que yo he representado era mi realidad ».


Comments

1 réaction

  1. admin le 5 avril 2017 à 17 h 15 min

    J’ai l’impression que beaucoup d’artistes, écrivains ou peintres, qu’on a rattaché au mouvement surréaliste s’en sont défendus et que, de manière générale, être embrigadé dans un mouvement malgré soi est sans doute difficile à accepter, parce que forcément réducteur.
    J’ai aussi l’impression que Frida a été la première à mettre en avant son identité féminine, sa douleur, son identité mexicaine dans sa peinture: c’est pour cela que son oeuvre a été appréciée et reconnue. Si elle voulait être reconnue pour autre chose, il aurait fallu… peindre autre chose !

Nom (requis)

Email (requis)

Site web

Laissez un commentaire