Régine Pernoud nous apprend que l’image de l’homme pris dans un cercle, connue sous la forme que lui a donné Léonard de Vinci au 15e siècle, apparaît pour la première fois en miniature dans un manuscrit contenant les visions d’Hildegarde.  « Autant Léoonard de Vinci a été étudié, exploré, prôné et répandu aux temps classiques et […]

Je tenais à reproduire un passage de la quatrième vision d’Hildegarde, qui me semble particulièrement intéressante pour notre bookclub ; elle concerne la création du monde et d’Adam et Eve :  » Homme et femme se joignent (…) pour accomplir mutuellement leur oeuvre, car l’homme sans la femme ne serait pas reconnu comme tel, et […]

Hildegarde de Bingen avait un confesseur, un secrétaire (Volmar) et dirigeait, en tant qu’abbesse, des religieuses. Mais elle fut également consultée par des hommes, et pas des moindres, en tant que personne inspirée par Dieu. Ces hommes étaient des papes, des évêques, des dirigeants politiques, des seigneurs, des abbés. Régine Pernoud nous indique ainsi l’existence […]

Je trouve très intéressant de remarquer que Hildegarde accorde de l’importance au corps, et s’oppose au dualisme, en particulier contre les cathares. Elle n’a pas de sujet tabou : elle parle de stérilité masculine, de règles. Elle casse donc complètement le mythe d’un Moyen-Age obscur. Elle casse également l’image de la contemplative, pur esprit. Elle […]

Hildegarde vient d’être canonisée et sera nommée docteure de l’Eglise en octobre 2012. On peut y voir une reconnaissance, une preuve que les femmes ont une place dans l’Eglise. Cependant, je ne pense pas qu’il faille se montrer trop enthousiasme. Je pense tout d’abord qu’Hildegarde appartenant à un passé lointain, il est facile d’en faire […]

Hildegarde comme Thérèse nous amène à nous interroger sur la création littéraire. Hildegarde semble refuser la maternité de son œuvre. Tout se passe comme si elle n’était l’auteure de rien. Tout vient de la « lumière sereine », elle n’est qu’un « misérable vase d’argile » (p.84). Elle n’est que la bouche et la main de Dieu. On retrouve […]